CATSECRET@ The 0h Magic-Box

CATSECRET-The-Originalane---LOGO-MOOLTO-by-M.jpegCATSECRET@ The 0h Magic-Box

@ll rights reserved

 

 

 

 

LES POLARS DE CATSECRET :

LE BUSHI@ Polar-Noir by CATSECRET The Original@ne

Texte Dépôt SACD

 

CATSECRET@ LE PETIT CINEMA DE 0h. 

LE BUSHI :

Dans le Japon médiéval, le bushi, était le simple soldat. L'homme de base. Bref, l'élément lambda.

C'est de lui qu'est tiré Le Bushido (Le Code du guerrier.)

Le récit que vous allez lire, dans lequel vit un Paris de légende moderne qui n'est plus, date des années 1980. Ce récit fut écrit par L1NTROUVABLE - CATSECRET, en 1982. Il y a donc exactement trente ans. Avant la destruction, du Pont de Tolbiac en fer, enjambant les voies : du réseau de la SNCF. Des Entrepôts, du Vieux Bercy, et de leurs rues : mythiques. Une ville en réduction, autrefois, au sein de la ville. Royaume des chats errants. Et des trafics, disait la rumeur, de tout bord. Un Belleville fascinant et cosmopolite, dont il ne reste aujourd'hui, que l'empreinte du mystère : au détour d'une rue. Tout comme l'époque inracontable, sur le papier, de ce qu'étaient les Beaux Quartiers. Où le bruit seul des pneus, d'une Jaguar roulant dans la flaque d'un trottoir comme un fauve silencieux, vous faisait vous retourner : la nuit dans une rue déserte. Quelque part, rue de Ponthieu ou rue d'Enghien, sur les Champs-Elysées. Soudain surpris de la beauté d'une machine. Temps révolus à jamais, de la plus célèbre avenue du monde, totalement déserte : à 3h du matin. Où ne passait qu'un rare taxi G7 en maraude. Parfois, un chien sans collier. Les chats errants, préférant c'est encore un mystère, la rive gauche. Bref, le fantôme d'un Paris : de la fin du XX° siècle. Aujourd'hui, disparu à jamais. Dont ne restent, immuables dans le temps, que ces hommes. Dont on parle rarement. Peu ou mal. Perdus comme des ombres dans la nuit. Reproduisant la même geste d'un siècle à l'autre. Depuis le Moyen-Age. C'est à dire la tâche, de veiller sur la ville, pendant que tout le monde dort. C'est à-travers le portrait, d'un de ces hommes, que ce récit rend hommage : à un flic. A l'époque d'un Age d'Or qui n'est plus. Où ces hommes émérites, par humour, préféraient jouer : à Starsky & Hutch. Par pure dérision, pour oublier dans l'action, leur vie dangereuse. Avant la génération actuelle, plus cynique et dévoyée, de la Bac de Marseille. Cette histoire est l'histoire d'un simple flic de base. Nous l'appelerons donc, Le Bushi. Ou l'histoire de Julien.

Ce Polar-Noir, est à rattacher à la série-culte des Polars de CATSECRET.

Deux histoires différentes. Et pourtant, quelque part, complémentaires. L'histoire de Mamode, le hors-la-loi (bien malgré lui). Et l'histoire de Julien, le flic intègre (par le simple hasard de la vie.) Juste le portrait, imaginaire, de deux hommes : libres. Dont la volonté d'indépendance, va les faire plonger, dans une histoire invraisemblable. Il suffirait disons, juste d'un rien, pour qu'elle soit vraie.

Empruntant à la réalité, pour tenter d'en faire surgir l'invisible des choses selon la magie de CATSECRET, ce nouveau récit : est une fiction. Pour certains lecteurs, à l'esprit plus attentif au cours de l'intrigue, à la limite peut-être : du Fantastique. (C'est l'un des mystères de l'histoire.) Contrairement au Polar précédent, ce nouveau récit-policier de CATSECRET, est dans le cadre urbain d'une ville : Paris. L'entité mythique, de la Cité des Anciens, où tout se joue. Version moderne en béton. La Jungle d'Asphalte (The Asphalt Jungle, réal : J. Huston, 1950.) LE BUSHI, est le 1er Polar à mettre en scène un Flic en moto : dans la Police Française. Bien avant la série T.V. David Lansky.

Evidemment, tout est faux ! Ou presque. Sinon où serait n'est-ce pas, l'intéressant pour le lecteur d'un tel sujet, comme dirait le Commissaire Bourrel : bon dieu, mais c'est bien sûr ! C'est ici qu'il faut donc, pour l'auteur coupable du délit littéraire, sacrifier à une phrase ennuyeuse. En fait, juste par simple précaution cher Lecteur. Disons, pour des esprits sensibles. Eventuellement pour de mauvais esprits, qui pourraient voir dans le déroulement ou les dialogues de ce récit, la caricature d'une dure profession. Au lieu d'un sincère hommage, aux hommes anonymes qui l'exercent, et qui risquent parfois : leur vie. La plupart d'entre eux, trop exigeants sur l'idée qu'ils se font de l'indépendance et de la liberté, quittent le métier : tôt ou tard. Comme à la fin, dans le BUSHI, le sepuku de Julien. Ce sont souvent les meilleurs. A ces hommes va mon plus grand respect. Mais il est temps de révéler la 1ère phrase qui commence l'histoire. Cette phrase ennuyeuse, donc avait sa place autrefois, au bas de la 1ère page : des romans de série B. La quasi-plupart du temps, principalement, dans les romans de gare. Tout le monde la lisait d'un oeil distrait. Sans y faire attention. C'est pourtant pour sa très simple. Et éventuellement, entière pleine justification, qu'il faut néanmoins la rappeler. Dans ce Polar-Noir.

NOTE D' EDITION.

L'histoire qui suit est un récit imaginaire. Donc, de pure fiction.

Toute ressemblance avec des personnes. Des lieux et des dates, ou des évènements, ayant pu se produire. Ou réellement exister. Ne résulterait que d'une involontaire. Et malencontreuse, simple, coïncidence fortuite.  Et donc ne saurait engager la seule responsabilité de L'Auteur.

A moins que L'Auteur, par choix, ne puisse dire toute la vérité.

Puisque toute coïncidence nous le savons bien : n'existe pas.

 

 

 

 

 

 

ATTENTION : NE MANQUEZ PAS LA FIN DE CE POLAR. 

EXCLUSIVEMENT, DANS LA SALLE DU PETIT CINEMA DE 0h ! 

Bonne Lecture...

CATSECRET The Original@ne

15 votes. Moyenne 4.73 sur 5.

Commentaires (1)

1. djbook 13/10/2012

CATSECRET@ POLAR-NOIR.
FANTASTIC-HORROR (&) EROTIC SHORT NOVELS
1st. Edition (in) website : www.catsecret-original.com

Exclusively
For Le Club de Catsecret !
(Le Petit Cinéma : de 0h.)

Djbook.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire