L'INSPECTEUR FIORELLO

SLM : LE PUZZLE... by CATSECRET The Original@ne

Les Enquêtes de L'Inspettore Fiorello (Agent d'élite d'Interpol.)

 

 

NOTA - BENE

1ère apparition de L'Inspecteur Giuseppe Luigi Rocco Fiorello (inspetore Fiorello.) Pour les circonstances de cette première enquête, comme tous les invités de cette soirée déguisée coquine, qui a dû prendre en l'occurence un pseudo amusant : Inspecteurclouseau. (Comme il l'expliquera lui-même, pseudo provisoire à usage purement ponctuel, qui n'a rien à voir avec son illustre homonyme.) Dans le seul but professionnel de trouver la piste de : CATSECRET.

On peut retrouver l'intégralité de cette enquête dans : TextesEros auf.com.

Titre : "IL ETAIT UNE FOIS" by sanslesmains (alias : slm.) 

Ce texte, plusieurs fois shooté, par un troll : le sniper de auf.  Monomaniaque de l'oeuvre de CATSECRET. Vraisemblablement un spécialiste de l'informatique. Mais chut, l'enquête commence !

Bonne Lecture.

 

INSPECTEURCLOUSEAU (1) :

1h05...

CATSECRET, l'insaisissable et félinesque félin... enfin je le tenais : c'était donc là que j'allais le piéger !

Mais commençons par le début.

J'arrivais avec un peu de retard, nonobstant ma sourcilleuse habitude à respecter les horaires (exprès) pour brouiller mieux les pistes (tout le monde l'aura compris !)

Le taxi de fortune (car sans compteur réglementaire) qui m'avait déposé dans ce coin perdu (et m'avait extorqué une prohibitive somme rondelette, hélas, sans reçu pour me faire rembourser par l'administration) était déjà reparti. Et je me retrouvai seul. Face à face avec moi-même. Et une Chouette Hulotte. Que ma perspicacité et mon entraînement de fin limier, acquis sur le terrain et des cours du soir d'entomologie, ne me fit point confondre avec un Hibou Grand-Duc. Je riai doucement de ce trait d'humour. Et de la marque de cette signature invisible. Car la Chouette Hulotte par hasard facétieux est l'autre nom : du chat-huant.

La Chouette hululante (vraisemblablement un animal apprivoisé) me montra le chemin par ses hou-hou, directionnels et intentionnels, jusqu'à ladite demeure. Puis se tut et disparut. Corroborant mes déductions.

C'était donc là, dans ce rude et rupestre décor, et plus précisément dans cette masure alpestre, que devait se tenir le rendez-vous initié par la mystérieuse initiatrice de cette licencieuse partie de jambes en l'air : sanslesmains, de notoire renom. (SLM pour les intimes.)

La fameuse et légendaire SLM !

L'on m'avait dit que quelque chose se tramait entre cette callipyge et énigmatique beauté, et ce félinesque et insaisissable chat malin, qui défiait a priori comme a posteriori, et a fortiori, toutes les pistes. Selon le bon vieil adage connu de tout bon limier, et par conséquence de votre serviteur, il n'y avait donc plus qu'à trouver la femme pour suivre l'homme. Ou vice e versa. Et plus exactement dans ce cas : le chat, le fameux et non moins légendaire, CATSECRET !

Après avoir traversé à pieds une mare aux canards, déserte de volatiles palmipèdes à cette heure tardive, mais verglacée et qui me fit subséquemment choir mais non chuter, j'arrivai enfin sur le seuil de l'énigmatique demeure. Je tendis l'oreille avant la main vers la porte. Il y avait du bruit. L'endroit était donc bien occupé. Ce que j'entendis des vociférations joyeuses, et des sons festifs céans, me confirma dans mes intuitions et mes intentions : c'était bien là !

Je frappai à l'huis. Et une femme splendide en tenue de soubrette bien entendu savamment négligée et érotisante à souhait (un déguisement je n'en fus pas dupe !) m'ouvrit.

Retirant mes moufles, je lui baisai courtoisement la main. Puis je lui murmurai, à l'oreille, le mot de passe secret : "BONNE ANNEE..."

 

 

(A SUIVRE)

Texte Dépôt SACD (Création Originale dans auf.com : le 1 Janvier 2008.)